samedi 11 novembre 2017

CRATERES LUNAIRES le même système

- André Robillard,
 'L'absolu vertigineux' /  Photo d' Icelle -

- FUSIL POUR TUEZ LA MISERE
d'André Robillard 





         SI BIENTÔT PRES DE CHEZ VOUS !                              OU MÊME AU DELÀ...                                                    ...ESSAYEZ DE NE PAS MANQUER...  ...CELA  ! CELA !
! CELA !
! CELA !
! CELA !

Figures majeures de l'art brut, les fusils d'André Robillard ont fait le tour du monde. Sa facette de musicien est moins connue du public. Un disque sublime Changer la vie (Le Dernier Cri / In Poly Sons) paru en 2002 fait l'effet d'une bombe dans les milieux de la musique expérimentale DIY et décalée. Quelques années plus tard, avec la rencontre de la compagnie les endimanchés, ces deux mondes visuels et sonores vont se télescoper sur scène et se mélanger à merveille aux facéties post-théâtrale d'Alexis Forestier et de sa troupe déglinguée. Forestier connaît bien la scène et les milieux alternatifs qu'il côtoie depuis le milieu des années 80. Au départ musicien, il se passionne vite pour l'écriture scénique et monte sa compagnie pour produire des spectacles puisant tour à tour dans l'écriture poétique, la citation musicale, la performance théâtrale et l'opéra. Aux côtés d'André Robillard, il crée deux spectacles, Tuer la misère (2008) et Changer la vie (2011), complètement inclassables, entre performance, concert bricolé et théâtre brut ; des chansons et lieders de Eisler, de la musique populaire malmenée, des situations scéniques absurdes, un folklore post-punk, le tout accompagné d'une scénographie déjantée, poétique, minutieuse et joyeusement bordélique. Dans le cadre des Rencontres autour des pratiques brutes de la musique, Sonic Protest a lancé une invitation à ces deux figures atypiques. Pour cette apparition, le duo Robillard/Forestier a proposé un nouveau projet, les Cratères lunaires version inédite de leur collaboration, Un concert bruitiste fait d'expérimentations sonores et de nouvelles improvisations vocales prenant pour prétexte l'exploration de la lune essentiellement, l'évocation des cratères, la conquête spatiale et toutes les formes de vie interplanétaires chères à André Robillard.

ESSAYEZ DE NE PAS MANQUER
CELA AUSSI !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

CABARET CARDIAQUE.

J'Y SERAIS ! Et avec ma besace pleine de Ffwl Lleuw n°14 et de VERS NOUVEAUX d'Arthur Rimbaud. Christian-Edziré Déquesn...